Mon parcours Lolita

Saru et moi (28/06/2009)

Je viens tout juste de lire l’article de Rehem sur le Lolita en 2008-2009 « Il n’y a pas si longtemps » et cela m’a replongé dans mes débuts Lolita, à la manière de Chantilly dans cet article.

Si mes souvenirs sont bons ma rencontre avec le Lolita remonte au lycée, lorsque je tombe amoureuse des mangas d’Ai Yazawa (« Paradise Kiss », « Gokinjo » puis « Nana ») et que je découvre sur internet (sur les ordinateurs de la bibliothèque de la ville xD) que les fabuleuses tenues dessinées dans ces mangas existent réellement au Japon, juste après avoir acheté le nouvel album de Gwen Stefani et avoir tapé sur google « Harajuku Girls« , c’était certainement en 2004-2005. A l’époque le style ne m’attire que par curiosité et mon manque d’assurance m’empêche de le porter en cours. J’abandonne très rapidement.

En 2007 j’ai mon bac et mes parents m’offrent en récompense mon premier ordinateur portable. Sur internet je cherche à en savoir plus sur le Japon. Je découvre le visual kei et le site Avant Gauche. C’est une révélation sans que je puisse le savoir sur le moment. Fin 2007 je créé mon premier blog où je partage mes coups de coeur sur la culture underground en partie japonaise. Je rencontre Neko-chan qui est depuis ma correspondante. Elle m’offre mon premier CD de Dir en Grey, et nous partageons notre admiration pour les marques Baby et Putumayo. J’ai alors envie de tout savoir sur le Lolita et de porter le GL et le punk, en commençant par customiser quelques affaires.

Juillet 2008, je commence mon blog mode pour y partager mes découvertes. Mon entourage n’est pas très favorable à cette nouvelle passion mais de belles rencontres me motivent. A l’époque je vis sur Tours, je suis étudiante et je croise par hasard Tsubame a la gare, je reconnais qu’elle porte du Angelic Pretty, je vais l’aborder, surprise elle m’invite à rejoindre son forum Lolita même si je ne le porte pas hors de chez moi à ce moment-là. Il me faudra près de 6 mois pour trouver le courage de porter le Lolita et de m’inscrire sur le forum, c’est mon premier, il s’agit du Boudoir.

Fin 2008 – début 2009, mes débuts dans le Lolita sont chaotiques. Je veux tout tester mais je suis très maladroite. Je porte aussi le Kodona et m’essaye au Fruits alors qu’il disparaît au Japon. Je me nourris des scans des GLB et autres magazines ou sites, mais ma garde-robe est maigre et je n’ai pas encore saisi comment réussir une coordination. Par chance ce sont encore des rencontres qui me permettent de mieux m’orienter.

En février 2009 je rencontre Saru à mon premier gros meeting Lolita et comme j’habite tout près d’elle nous commençons à nous voir régulièrement. Je me rappellerais toujours à quel point Saru a été de bon conseil pour moi sans pour autant vouloir m’influencer trop fortement. En fait grâce à elle je vois et touche du Moi-même-Moitié pour la première fois, c’est un déclic qui me fais prendre conscience de l’importance de certaines choses : la qualité du tissus, le respect de la silhouette Lolita… grâce à elle je découvre les bons sites pour acheter de la marque à moindre prix. Comme je n’ai aucun revenu mon évolution est lente mais je sens que je suis sur la bonne voie, j’achète mes premiers items de marque et ma première Moitié reste depuis novembre 2009 ma jsk préférée de toute ma garde-robe. Au même moment, je rencontre Chantilly (à l’époque Shinku) et fin 2009 nous formons avec Saru un trio très soudé. Cette amitié sera un moteur pour moi, tout comme ma rencontre virtuelle avec Otome via son blog. Elles deviennent mes premiers modèles, celles qui me prouvent qu’on peut être une vraie Lolita sans pour autant vivre au Japon.

Année scolaire 2009-2010 je quitte Tours et j’emménage à Angers en me donnant pour objectif de porter du Lolita ou au moins du loliable tous les jours à la fac. Mon nouveau petit ami, favorable au Lolita, m’encourage et mon amitié avec Saru se renforce. 2010 me semble être l’année où mes rêves se sont réalisés : j’achète plusieurs dream items, je participe à des meetings dont celui de Baby Paris, je m’inscris sur Raison d’Etre parce que je me sens enfin Lolita. Ce forum m’a permis de rencontrer beaucoup de Lolitas géniales qui ont d’abord été de grandes inspirations puis des amies.

Je crois que fin 2010 sera un second tournant avec beaucoup de remises en question. Depuis le Lolita a pris une autre saveur pour moi, je ne saurais l’expliquer. Je regarde mes débuts sans trop de nostalgie mais en me disant que finalement le temps passe vite. Ma vie en tant que Lolita « confirmée » se compte en années, et je sens que je suis plus indépendante (voire distante) avec la communauté française des Lolitas. Aujourd’hui je fais partie des « anciennes » et je n’aime pas toujours l’évolution qu’a pris le Lolita, surtout depuis qu’il est devenu à la mode. Je me demande encore combien de temps je vivrais en Lolita, et est-ce qu’un jour cette vie ne me fera plus rêver… ?

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Mon parcours Lolita

  1. Chantilly dit :

    Je trouve ça intéressant de connaitre l’évolution qu’on a eu, d’autant plus quand ce sont des amis <3

  2. Saru san dit :

    Ton article me rappelle (bien que je n’ai pas oublié) de si bons souvenirs, l’image qu’on avait du lolita, nos découvertes, nos sorties, nos rires…*soupire* tu m’as presque fait pleurer è_é
    Je suis heureuse d’avoir découvert avec toi le lolita, de t’avoir comme amie avec Chantilly, sans vous le lolita serait bien plus fade

    Comme ton d’habitude ton article est si bien écrit, j’adore lire aussi les débuts d’une lolita notamment celui d’une grande amie <3

  3. messalyn dit :

    J’adore vos articles Voyage dans le Temps les filles ! Ca s’est répandu comme une traînée de poudre et c’est aussi bon que traîner ses guêtres sur la Wayback Machine.

    J’ai du mal à t’imaginer en ancienne cela dit, pour moi la vraie ancienneté ça doit remonter au temps où Lolita et Visual Kei allaient de concert, même avec un certain lag côté occidental. En revanche ça prend tout son sens quand on voit ce qu’on appelle lolita de nos jours.

    Je salue toutefois ta fidélité à la communauté (fut-elle filtrée avec extrêmement d’attention).

  4. Yumi E.G. dit :

    messalyn -> Je me sens pas vraiment ‘ancienne’ du fait que je ne sois même pas une old school (sauf dans l’âme et le rapport important avec le lifestyle), que je me suis mise au lolita quand il devenait moderne et que j’ai toujours connu des loli bien plus « anciennes » que moi. Mais comparé à la communauté française actuelle, toi et moi on des vieilles xD

  5. Sayu dit :

    Il est sympa ton petit article on voit bien ton évolution cela dit même si ça devient ça à la mode je pense que dans l’âme tu resteras une lolita c’est vrai que de nos jours ça a beaucoup changé mais bon. En totu je me rapelle avoir vécu avec to ites premiers pas dans le lolité c’est assez nostalgique même si on habite loin ^^.

  6. Yumi E.G. dit :

    Sayu -> Ouii toi tu es la première à m’avoir connue dans mes débuts Lolita, et puis quand on s’est connu je connaissais même toutes les marques et j’étais loin de penser que j’allais devenir ce que je suis. C’est certain, même si je devais changer de look en moi il y a aura toujours une part Lolita =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.